Je m'oriente

Il n'y a pas d'âge pour se former !


De nombreuses solutions existent aujourd’hui pour se perfectionner ou décrocher des diplômes quand on exerce déjà un métier.

Avoir quitté les bancs de l'université depuis quelques années ne ferme pas les portes des 3e cycles. Au contraire, c'est souvent une étape clé pour doper une carrière qui ronronne, prendre des responsabilités, mieux gagner sa vie ou se réorienter. On ne compte plus les cadres qui prennent aujourd’hui un congé ou aménagent un mi-temps pour retourner en formation 6 mois, un an ou plus.  

Avec de vraies progressions à la clé. « Je travaillais depuis 10 ans comme clerc de notaire, raconte Olivier, la quarantaine. Je me sentais prêt à plus de responsabilité. Alors je suis retourné sur les bancs de la fac : M1 puis M2 de droit notarial, stages et Diplôme supérieur du notariat. Aujourd’hui, je suis retourné dans une étude. Mais c’est moi le chef !».

Mais dans ce domaine également, des réformes sont en cours. Le « projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel », présenté en avril 2018, contient plusieurs mesures (monétisation du compte personnel de formation, création d’une Agence France Compétences, accès simplifié à l’apprentissage, etc.). A suivre, donc.
 

Les formules disponibles : 

La formation continue

Avec ses horaires négociés (cours du soir, temps partiel, etc.), elle s'adapte bien aux contraintes professionnelles. Mais elle suppose une capacité de travail importante, car l'emploi du temps est chargé. Elle se développe dans les Master 2 juridiques. Exemples : droit de la gestion des établissements de santé à Paris 8, droit privé et contentieux ou droit public à Nancy, juriste de droit social ou contentieux des affaires à Paris I, etc. Plus de diplômes dans le Guide Lamy des 3e Cycles.

Les formations internes

Beaucoup de structures organisent de véritables parcours de formation pour leurs recrues et leurs managers. Le cabinet EY Société d’Avocats s’appuie depuis quelques années sur EYUniversity. Fidal a lancé en 2017 Talents Up, un programme de formation sur-mesure élaboré avec HEC pour former à toutes les dimensions managériales, qui complète un programme interne de formation continue, « dont le but est d’assurer le niveau de compétence technique de nos avocats et juristes et nourrir leur culture économique et financière ».

La formation à distance 

La formation à distance est encore assez peu présente au niveau des 3e cycles. C’est pourtant une solution souple : on peut suivre les cours chez soi ou au bureau 24h sur 24. Mais réussir à distance exige une très grande discipline et beaucoup de motivation. Certaines formations sont assez coûteuses. Elles peuvent toutefois être prises en charge dans le cadre de la formation continue.

A savoir : Jusqu’au master 1, il existe, dans le domaine du droit, le Centre Audiovisuel d'Études Juridiques ou CAVEJ – pas très moderne selon certains utilisateurs - et l’Université Numérique Juridique Francophone ou UNJF, dont les cours de droit interactifs et guides méthodologiques sont gratuits et libres d’accès pour les étudiants et personnels des établissements membres et partenaires de l'UNJF.

Le congé individuel de formation

Le CIF, très utilisé, permet au salarié, sous conditions, de s’absenter de son travail pour suivre une formation, qui n’a pas besoin d’être en rapport avec son activité. Sa rémunération, le coût de la formation, les frais de transports et d’hébergement liés au congé peuvent parfois être pris en charge par un organisme paritaire agréé. Sauf accord, l’absence ne peut être supérieure à un an pour une formation à temps plein ou à 1 200 heures pour une formation à temps partiel. 

Le Compte personnel de formation 

Le CPF permet à toute personne active d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. A l'origine, pour un salarié à temps plein, le compte était alimenté à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures par an jusqu’à un maximum de 150 heures. Toutefois, le projet de loi en cours en 2018 doit modifier le fonctionnement du CPF, en particulier l'alimentation qui se fera en euros et non plus en heures. Les formations « éligibles » sont pré-définies. Le CPF fait partie du compte personnel d'activité (CPA).

Le CPF a pris la place du Droit individuel à la formation ou DIF au 1er janvier 2015. Les heures non consommées au titre de l’ancien dispositif, qui ouvrait un crédit de 20 heures de formation par an, cumulable sur six ans, sont mobilisables jusqu’au 31 décembre 2020.

La validation des acquis de l’expérience 

La VAE ne sert pas à se former mais à faire reconnaître une expérience professionnelle pour obtenir tout ou partie d’un diplôme ou certificat. Quelque 4 000 personnes l’utilisent chaque année avec succès dans l’enseignement supérieur pour obtenir un diplôme.  

Mais ces chiffres baissent depuis 2012. Simple sur le papier, la VAE, oblige encore, dans les faits, à franchir de nombreux obstacles. En général, les professionnels n’obtiennent qu’une partie du diplôme par ce biais.
Résultat : la VAE reste sous utilisée. 

Le conseil en plus :

Un bilan de compétences peut vous aider à construire votre projet de formation.