Je m'oriente

Que penser des classements ?

Pour répondre à l'inquiétude des étudiants – et parce que cela peut être un business payant - , de nombreux classements ont vu le jour. Ils couvrent surtout les écoles de commerce et de management, mais également certains diplômes universitaires.

- Il y a ceux que les différents titres de presse français et étrangers - Le Figaro, Le Point, Challenges, le Nouvel Observateur, L'Express, le Financial Times, etc.. - publient chaque année.
 
- Depuis 2002, SMBG, une société spécialisée dans la préparation à la sélection d'entrée en 3e cycles, propose un  « classement des meilleurs masters, MS et MBA ». Cette cote couvre 40 spécialités, dans le privé et le public. Elle se base sur trois critères : la notoriété de la formation (notamment le niveau de reconnaissance des DRH), le salaire obtenu à la sortie et le retour de satisfaction des étudiants. Ce classement, très connu, est toutefois critiqué pour sa vision parcellaire.  « Il est loin d'inclure tous les masters », prévient un responsable de 3e cycle.

Lire la suite