Je m'oriente

Les autres formations pour le digital

Juristes : quelles formations pour le digital ? 

  • Le Certificat de spécialisation Délégué à la protection des données (DPO/CIL) du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), répond à une forte demande. « Comme il y a peu de formations adaptées aux juristes pour les amener à exercer le nouveau métier de Data Protection Officer, beaucoup de candidats se tournent vers le CNAM », signale un recruteur dans le secteur du droit.
  • L’entreprise Seraphin Legal propose un parcours certifiant "Legal Tech Lawyer" comprenant 200 heures de formation et permettant de valider 100 compétences. L'entreprise propose aussi des modules d'introduction de deux jours et même un module estival. Egalement dans le catalogue : formations blockchain (avec Deep Block), RGPD, etc.

  •  L’association Open Law, le droit ouvert a lancé un cycle d'ateliers courts mensuels dénommés « Think LeD » pour initier au legal design par la pratique.
  • Legal Design Assas, première association à promouvoir le legal design en France, propose des ateliers autour des techniques de schématisation, ainsi que des conférences sur le sujet.
  •  De manière plus ponctuelle, la clinique juridique de l’université Paris Saclay, créée en 2015, propose aux étudiants des ateliers variés, notamment autour des start-ups.

 
Dans les écoles d’avocats :

  • L'Ecole régionale des avocats du Grand Est (ERAGE) a lancé en 2017 l'Ecole de l'innovation pour les élèves-avocats. Le but : comprendre l’impact de la révolution numérique (legal design, objets connectés, blockchain…) sur leur future profession mais aussi acquérir des « soft skills » utiles dans une démarche entrepreneuriale (business model, stratégie…). Les élèves avocats doivent mener à bien un projet innovant.
  • De même, l’IXAD, Ecole des avocats du Nord-Ouest a lancé son premier Forum numérique en janvier 2018. Soit un module de 30h à destination des élèves avocats de l’école à Lille.
  • A Paris, l’Ecole de Formation professionnelle des Barreaux de la Cour d'Appel (EFB) a inauguré le Lab EFB en janvier 2018. Ce programme est conçu pour permettre aux élèves de bénéficier d’outils numériques et de développer des projets innovants avec le soutien de spécialistes des nouvelles technologies et d’avocats spécialisés.